L’université de Toulouse du crépuscule à l’aube

Ce matin, les conseils de l’Université Toulouse III-Paul Sabatier ont voté de manière claire et massive (66 pour, 6 contre, 6 abstentions)  le soutien au protocole d’accord élaboré suite à un travail de concertation de plusieurs mois, comme l’ont déjà fait l’université Toulouse II-Le Mirail, l’Institut National Polytechnique de Toulouse, l’INSA de Toulouse, l’ISAE. Nous revenons de loin. Il y a quelques mois, c’était la crise au sein des universités et établissements de Midi-Pyrénées qui se retrouvaient engagés dans un processus contesté. Aujourd’hui l’unité, la sérénité et la confiance sont de retour. Pour reprendre la belle expression de Robert Carles, membre du CA, nous sommes passés du crépuscule à l’aube.

Il reste beaucoup de travail pour construire l’Université de Toulouse fédérale, collégiale et démocratique qui nous aidera à porter nos ambitions scientifiques et pédagogiques : nous n’en sommes qu’à l’aube. La porte reste ouverte à tous ceux qui veulent participer à ce travail collectif.  Une belle route est tracée, qui permettra aux talents qui composent nos universités de donner le meilleur d’eux-mêmes.