Bio

Bertrand MonthubertBertrand Monthubert

Mathématicien, président de l’université Paul Sabatier.

Je suis arrivé à l’université Paul Sabatier en 1998, comme maître de conférences. Jusqu’en 2002, j’ai exercé à la fois mon activité d’universitaire et la fonction de chargé de mission auprès du Directeur de la Recherche, au sein du Ministère. Ce fut l’occasion de découvrir les rouages de l’administration, de me former au niveau juridique, et de porter des dossiers nationaux. Par la suite, je me suis investi dans plusieurs conseils de l’université Paul Sabatier, et dans différents dispositifs pédagogiques des composantes où j’ai enseigné.

Pendant toutes ces années, j’ai développé mon activité de recherche dans le domaine des mathématiques, en géométrie non-commutative, domaine développé par Alain Connes qui m’a fait l’honneur de présider mes jurys de thèse et d’HDR. Cette activité se déroule pour partie à l’international, puisque mes publications sont co-signées avec des collaborateurs européens, américains, et brésilien. Cet aspect international est très important et je travaille à le développer avec des pays dits « émergents » qui développent leur recherche à grande vitesse.

Chercheur engagé nationalement, j’ai été un des fondateurs du mouvement « Sauvons la recherche », et un des organisateurs des Etats-Généraux de la Recherche. Ceci m’a conduit par la suite à m’occuper des questions d’enseignement supérieur et de recherche au sein de la direction du PS. Cette activité passionnante m’a permis de rencontrer les principaux acteurs de l’enseignement supérieur et de la recherche, du PDG du CNRS aux présidents d’universités, des prix Nobel aux présidents de régions, des physiciens aux médecins, des biologistes aux sociologues, des personnels techniques aux directeurs d’unités. Elle n’a eu de sens que dans un perpétuel va-et-vient entre des considérations nationales et des réalités locales, tenant compte des cultures différentes, respectant le travail de tous ceux qui font vivre les universités.

Élaborer une vision partagée de l’avenir de nos établissements, analyser les aspects juridiques et budgétaires permettant d’implémenter cette vision, rassembler le plus largement possible autour de celle-ci, des syndicats représentatifs des personnels et des étudiants aux associations existantes sur l’université, associer les partenaires nationaux et régionaux : tout ceci est essentiel pour exercer la fonction de président d’une université comme l’UPS. C’est le travail que nous entamons aujourd’hui, pour construire l’avenir de notre université.



Mentions légales

Flux RSS. Blog propulsé par Wordpress et Modern Clix, thème par Rodrigo Galindez.